logo
Start HIT, la webradio de Kedge BS
Accueil
share

Ewert & The Two Dragons au Rocher de Palmer

ewert--the-two-dragons-au-rocher-de-palmer-1431523034.jpg

Live Report : Ewert and The Two Dragons au Rocher de Palmer

Le mois dernier, le groupe Ewert & The Two Dragons est venu faire le show dans l’une des salles du Rocher de Palmer. Animé d’un son pop folk bien agréable, ils ont su ravir les oreilles des fans et des connaisseurs.

 

Rare groupe estonien connu à l’étranger (je vous mets au défi d’en sortir un autre), leur premier album The Hills Behind The Hills les avait fait connaître notamment en Suède, Finlande, Lettonie ou en France mais c’est réellement avec la chanson Good Man Down que le groupe atteint une certaine célébrité grâce au soutien des inRocks par exemple.

 ewert--the-two-dragons-au-rocher-de-palmer-1431523027.jpg

Leur musique conserve en un sens ce mystère : elle est enivrante comme on l'aime, entraînante, sans fioritures. Juste une pure et simple association des instruments sans aucun artifice. Et bien qu'on pourrait parfois se sentir lassés d'entendre toujours les mêmes accords, leur génie musical nous emmène vers des horizons toujours différents, nous surprenant un peu plus à chaque fois. Leur talent et leur créativité sont décidément indéniables.

La priorité est donnée au nouvel album, Circles, sorti en février dernier. Le public est attentif et même passionné à l’image d’un petit groupe de fans excitées qui semble boire chaque parole et certains étaient même venus à leur dernier concert à Bordeaux trois ans auparavant.

Pour nous autres, moins au courant des nouveautés, on apprécie de pouvoir chanter sur Sailor Man ou de faire les chœurs sur The Hills Behind The Hills. Le groupe alterne entre les chansons récentes et plus anciennes et essaient de communiquer malgré la barrière de la langue. Après quelques mots bafouillés en français, le chanteur, le prénommé Ewert, revient bien vite à l’anglais mais son accent semble parfois poser problème ce qui nous fait tous rire, autant le groupe que nous le public.

ewert--the-two-dragons-au-rocher-de-palmer-1431523040.jpg 

On attend bien patiemment les rappels et on est servi par Good Man Down que tout le monde reprend de concert puis on finit par In The End There Is Only Love. Assez de circonstance, en effet, tout le concert durant, on pouvait ressentir la passion chez ces musiciens à la pudeur et l'humilité bien appréciables. Il était touchant de surprendre leur regard émerveillé devant l'accueil de l'audience bordelaise.

 

Mention spéciale au groupe Bloom qui assurait la première partie et que Start it avait eu l’occasion d’interviewer il y a peu pour leur set pop très énergisant et rempli de bonne humeur.

 

 

 

Par Alex Mitterrand et Alice Rozec

Publié par Alice ROZEC le 13/05/2015 à 15h00

+ START HIT L'APPLICATION

+ VIDEO KILLED THE RADIO STAR