logo
Start HIT, la webradio de Kedge BS
Accueil
share

Un aller simple pour l'Islande en dix morceaux

A mi-chemin entre ciel et terre, où se côtoient volcans et glaciers, aurores boréales et obscurité, l’Islande est un pays aux paysages majestueux, au même titre que la musique qui y est composée. Sigur Rós, Múm, Björk, les artistes islandais offrent un spectacle sonore qui ne laisse personne indifférent, comme s’ils composaient les yeux et les oreilles grands ouverts sur les imposantes falaises et les magnifiques plages de sable noir de cette île incroyable.
En ce début d’hiver glacial, on ne change pas de température mais d’atmosphère grâce à dix splendides morceaux de la scène islandaise.

 

1. Sigur Rós – Hoppipola :
C’est souvent par Sigur Rós qu’on s’initie à la musique islandaise, voire même à la culture islandaise tout entière. Cela fait 20 ans que les 3 membres de Sigur Rós bercent le monde de leurs magnifiques chansons : Sæglópur, Svefn-g-englar ou Sé Lest sont à la fois épiques et magiques. C’est simple et les islandais le disent eux même, "Quand Sigur Rós joue, les volcans islandais font silence". Bien que cela soit facile, nous avons tout de même choisi de vous faire (re)découvrir Hoppipolla, connue de tous, mais tout simplement parfaite.

 

On vous montre Dauðalogn pour son clip tourné en Islande, histoire de se mettre dans l'ambiance. 

 

 

2. Múm – Green Grass of the tunnel
Avec Múm, on reste dans la musique expérimentale typiquement islandaise, somptueux mélange d’instruments classiques comme le piano et le xylophone, et de sonorités électroniques, sublimé par le doux chuchotement de la chanteuse, Ásthildur Valtýsdóttir.

 

 

3. Jonsi – We Bought A Zoo
Jónsi, la voix de fluet de Sigur Rós, s'est imposé ces dernières années avec un projet solo aussi crédible et sublime que celui de Sigur Rós. A la différence près que les morceaux de Jonsi, s’ils sont toujours épiques, sont généralement plus emprunts d’énergie et de joie, ce qu’il lui a valu d’ailleurs de composer les remarquables bandes originales des films We Bought A Zoo et Dragons 2.

 


4. Ólafur Arnalds – Near Light
Difficile de croire, lorsqu’on écoute Ólafur Arnalds, que ce multi-instrumentaliste a fait ses débuts comme batteur dans un groupe de métal. Ses instrumentales, comme Near Light, sont faites de mélodies caressantes et mélancoliques, idéales pour s’évader lorsqu’on ne trouve pas le sommeil.

 


5. Amiina – Seoul
En mélangeant violons, violoncelles, et touches électroniques, ce groupe exclusivement féminin s’inscrit lui aussi dans la lignée expérimentale islandaise. Les sonorités légères du xylophones font sonner les morceaux d’Amiina comme de féériques berceuses qu’on ne se lasse pas d’écouter.

 

 

6. Jóhan Jóhannsson – The Theory Of Everything
A 46 ans, Jóhan Jóhannsson est l’un des compositeurs les plus influents d’Islande. Il est notamment connu pour avoir écrit la bande originale du film Une brève histoire du temps (The Theory of Everything) qui retrace la jeunesse du physicien et cosmologiste Stephen Hawking. A écouter en regardant les étoiles, en somme. Ou les aurores boréales, si vous êtes déjà là-bas.

 

 


7. Of Monsters And Men – Montain Sound
On ne pouvait pas vous parler de musique islandaise sans évoquer la nouvelle vague. Bien qu’ils ne chantent pas dans leur langue natale, les Of Monsters And Men arrivent à créer une atmosphère homérique dans leur musique comme dans leurs clips peuplés de monstres des neiges.

 

 

8. Björk – All is full of love
On change peu à peu d’ambiance et bien sûr, on en vient à Björk, figure emblématique de la scène islandaise. Björk partage sa vie entre la nature islandaise et l’hyperactivité newyorkaise et cela se ressent dans sa musique qui nous livre une pop-electro gracieuse et planante.

 

 

9. Samaris - Tíbrá
L’électronique envoutante de Samaris va sans doute vous rappeller un brin de Björk, dans une version plus moderne et dans la langue locale. Le trio s’inspire de poèmes islandais du 19ème siècle à la fois dans l’écriture de ses paroles que dans le chant de Jófríður Ákadóttir, totalement hypnotisant.

 

 

10. FM Belfast – Underwear
Ne vous y trompez pas, les FM Belfast ne sont pas nord-irlandais mais bien islandais : leur electro-pop a des airs de Metronomy ou de Is Tropical, on finit sur une touche un peu plus habituel, mais ça reste délicieux.

 

 

La playliste complète (et quelques bonus) sur Spotify : 

 

 

Publié par Mathilde Kawczynski le 01/12/2015 à 18h50

+ START HIT L'APPLICATION

+ VIDEO KILLED THE RADIO STAR