logo
Start HIT, la webradio de Kedge BS
Accueil
share

Point Pop Culture: les génériques de séries.

Un générique de série c'est quoi ? C'est soit ce truc long et chiant que vous passez (on a tous une série où on sait à quelle seconde exactement on va pouvoir passer le générique sans rater le début non?), soit ce truc beau et bien fait qui, pour vous, signe l'identité de la série. Un générique c'est donc important sans l'être: ce sont les premières secondes de la série qui, si il est effectivement bon, enrichissent amplement la-dîte série. Et un générique c'est surtout une musique. Mais cette musique, lorsqu'elle est excellente, indique tout de suite que la série va nous plaire. Cette musique, c'est un peu votre madeleine de Proust, quand vous l'entendez, c'est tout un tas de personnages et de scènes géniaux qui vous reviennent en mémoire.
On a donc voulu vous faire part de nos madeleines de Proust à nous, nos bijoux. On a pris le parti de juger uniquement la série et non le générique en lui même, donc exit les Mad Men et autres Game of Thrones, bien qu'ils soient incroyables.

 

Weeds - Little Boxes (Malvina Reynolds)


En plus d'être géniale, Weeds, la série de la non moins géniale Jenji Kohan, nous offre une musique de générique drôle et adorable. Portant un œil critique sur la société américaine (And the people in the houses // All went to the university // Where they were put in boxes // And they came out all the same) qui s'associe totalement avec l'univers de la série. La chanson est d’ailleurs adaptée dans différents genres musicaux tout au long de la série.

 

 

Orange Is The New Black – You've Got Time (Regina Spektor)

 

On reste dans l'univers de Jenji Kohan (on vous avez dit qu'elle est géniale) avec Orange Is The New Black. 'You've got Time', composée spécialement pour la série et sélectionnée au Grammy Awards de la «meilleure chanson composé pour les médias visuels», exprime les conditions déplorables des détenus, entassés et enfermés dans leur cellule comme des animaux (the animals the animals // trapped trapped trapped 'till the cage is full).

 

 

Misfits – Echoes (The Rapture)

 

Quoi de mieux pour traduire l’atmosphère des backgrounds pauvres de l'Angleterre et la vie des losers des cités que la chanson punk-rock des Rapture ? Dégantée, violente et non moins géniale, Echoes signe l'identité de la série et traduit parfaitement l'univers de Misfits.

 

 

Narcos – Tuyo (Rodrigo Armarante)

 

La sérénade romantique qui sert d'introduction à la série Narcos, ne semble pas, de primes abords, un choix judicieux pour retranscrire l'univers ultra violent de la série. Pourtant, suave, douce et noire, on l'identifie alors au sang qui coule, à la poudre qui vole au ranlenti, et surtout au côté très protecteur et père de famille « aimant » de Pablo Escobar. Le compositeur (Tuyo a été spécialement composé par la série), a annoncé qu'il fut inspiré en imaginant la mère de Pablo écoutant cette chanson tout en élevant son ambitieux de fils.

 

 

True Detective – Far From Any Road (The Handsome Family)

 

The Handsome Family, groupe de country alternative, formé à Chicago, est par conséquent le groupe parfait pour décrire l'Amérique profonde, noire et tristement isolée décrite dans la série.

 

 

Friends – I'll be There For You (The Rembrandts)

 

On vous avoue que dans la catégorie « Soap Opera », le choix fut difficile. Entre Big Bang Theory, Desperate Housewives, Sex in The City, Malcom ou Community, pour ne citer qu'eux, les génériques de sitcom sont tous plus mémorables les uns que les autres. Mais bon, Friends c'est un peu le plaisir coupable qui tourne en boucle sur au moins 3 chaines depuis plus de 10ans et la bande de potes qu'on a toujours rêvé d'avoir.

 

 

Shameless (US) - The Luck You Got (The High Strung)

 

Père alcoolique, abandonnés par leur mère, des revenus basés presque exclusivement sur les allocations : on peut dire que les 6 enfants de la famille Gallagher n’incarne pas vraiment le titre de la chanson du générique. Cette série avec des personnes plus attachants les uns que les autres abordent d’une magnifique façon les problèmes de la société contemporaine comme la pauvreté, l’alcoolisme ou encore la sexualité. Une remise en question très présente dans les paroles du générique ("What is this down side, that you speak of ?, What is this feeling you're so sure of ? » // "You were beaming once before, But it's not like that anymore »)

 

 

Freaks & Geek - Bad Reputation (Joan Jett and the Blackhearts)

 

Des ados mal dans leur peaux dans une Amérique définitivement rock'n'roll ? On dirait que le scénario a été écrit pour Joan Jett. Et ça tombe bien parce qu'avec sa Bad Reputation, elle colle parfaitement avec l'univers bien losers et à part de la série de nos anti-héros préférés. 

 

 

Bojack Horseman

 

Bordel. Voici le premier mot qui nous vient à l’esprit quand on entend parler de cette série. Et pour cause : humains et animaux anthropomorphiques (on aime utiliser des mots compliqués) se côtoyant, un cheval/homme célèbre dans un sitcom des années 90s qui essayent de retrouver la célébrité ou encore l’alcool coulant à flot dans un Hollywood très critiqué. On vous l’avait dit c’est le bordel. Et qui de mieux que le batteur des Black Keys, Patrick Carney, pour incarner cela et composer la très joyeuse et entraînante musique de générique !

 

 

You're The Worst - 7:30 am (Slothrust) 

 

You're the Worst, c'est un homme et une femme, égo-centriques, auto-destructeurs, à la personnalité toxiques pour tous ceux qui les entours. Bien qu'ils savent que leur relation ne peut que mal finir, ils tentent le coup. Alors les "I'm gonna leave you anyway" répété tout au long de la chanson des Slothrust c'est un peu l'hymne de Gretchen et Jimmy, ce "couple" d'insensibles très attachants.  

 

 

Ecrit par Lucy Martin et Coline Poidevin. 

Publié par Coline Poidevin le 08/12/2015 à 10h30

+ START HIT L'APPLICATION

+ VIDEO KILLED THE RADIO STAR