logo
Start HIT, la webradio de Kedge BS
Accueil
share

Start It : Nos albums de l'année 2015

L'année 2016 est déjà bien entamée, mais quand même, à Start It, nous avons eu envie de revenir une dernière fois sur les réussites de 2015, nos albums préférés. Voici donc une jolie sélection des artistes qui nous marqué l'an dernier:

 

start-it--nos-albums-de-l-annee-2015-1453051343.jpg

To Pimp a Butterfly - Kendrick Lamar 

Il était impossible de ne pas citer cet album dans cet article. L'année 2015 fut plus que réussie pour Kendrick Lamar avec son 3ème œuvre "To Pimp a Butterfly". L'avis est unanime : Billboard, Rolling Stone ou encore Pitchfork (avec une note dépassant le 9/10 s'il vous plaît) considèrent ce dernier comme le meilleur album de l'année. Le rappeur a réussi un sans faute grâce à un rap mélangeant le funk, le jazz, mais aussi des parties narratives. Mais comme cela n'était pas assez, Kendrick Lamar a décidé d'exceller aussi dans le domaine visuel avec le clip de sa chanson "Alright". Celui ci se retrouve plusieurs fois cité comme meilleur clip vidéo de l'année. Chapeau l'artiste.

 

Par Lucy Martin

 

 

start-it--nos-albums-de-l-annee-2015-1451584854.jpg

Florence + the Machines - How Big How Blue How Beautiful

C'est très sûrement présomptueux de dire que c'est Florence qui fait du Florence. Pourtant, son style inégalé suit néanmoins la même ligne directrice au fil des albums. En effet, Florence Welch a construit sa carrière sur le postulat qu'elle ressentirait les choses plus douloureusement et plus fortement que n''importe qui. Florence c'est une Adèle avec du caractère, une catharsis, une explosion de couleurs et de sentiments. Son 'How Big, How Blue, How Beautiful' répond donc à toutes ces caractéristiques qui assurent un bon album de Florence + the Machine. Néanmoins plus sombrement teinté, l'album offre aussi un écho plus rock et une palette de sons nettement moins « scintillants » que des 'Cosmic Love' ou autres 'Dog Days are Over'. Pourtant avec 'How Big, How Blue, How Beautiful', Florence nous assène de sa voix époustouflante et de chœurs résonnants, nous prouvant ainsi qu'elle a la capacité de se renouveler. Cet album a également un ton plus orchestral

et grandiose que les précédents. Florence confirme alors sa présence inégalée sur la scène rock et que l'on a pas fini de voyager à travers son esprit torturer et tortueux, pour notre plus grand bonheur.

 

Par Coline Poidevin

 

start-it--nos-albums-de-l-annee-2015-1453461783.jpg

Wolf Alice - My Love is cool

Voilà encore un groupe qui aura marqué l'année 2015 ! Pour un premier album, les quatre Anglais de Wolf Alice ont marqué beaucoup de points. La grande diversité musicale présente au travers des douze titres de My Love is Cool leur offre une place de choix dans les étoiles montantes de la musique britannique. A l'opposé de morceaux un peu grunge tels que "You're A Germ", on trouve des mélodies enchanteresses comme "Bros", conduits par la voix claire et vaporeuse de Ellie Rowsell. Wolf Alice se refuse encore pour le moment à être placé dans une catégorie trop tranchée. Certains avaient peur, mais le projet est surprenant, très réussi : Un petit bijou. Pour les curieux, écoutez "Giant Peach" et "Freazy". 

 Par Alexandra Mitterrand

 

start-it--nos-albums-de-l-annee-2015-1451484954.jpg 

FFS - FFS 

FFS c'est le rassemblement de deux grands groupes. Les Sparks, groupe culte de Los Angeles, et les Franz Ferdinand, groupe écossais que l'on ne présente plus depuis leur hit "Take Me Out". S'ils chantent avec beaucoup d'humour que les collaborations ne marchent pas dans une chanson épique, on ne peut penser que le contraire en écoutant l'abum. De la ballade "Little Guy From The Suburbs" à la très catchy "Police Encounters" en passant par la tubesque "Johnny Delusional", cet ensemble de 12 chansons a de l'avenir devant lui. Les voix des deux chanteurs, Alex Kapranos et Russel Mael, en se mêlant ou se répondant selon les chansons prennent encore une autre dimension en live où l'on peut admirer la véritable alchimie qui lie les différents protagonistes du groupe. Ce n'est pas un supergroupe dans le sens habituel du terme, mais bien un nouveau groupe qui fait des étincelles!

Par Alice Rozec

 

 

start-it--nos-albums-de-l-annee-2015-1453050985.jpg

 In Colour - Jamie XX

Jamie Smith, plus connu sous le nom de Jamie XX sortait son premier album solo le 29 Mai 2015. Ce jeune producteur britannique et membre du célèbre groupe londonien The XX a surement enregistré un des meilleurs albums de 2015. In Colour regroupe 11 titres poignants dont "Loud Places", morceau phare de l’album enregistré en featuring avec Romy qui n’a cependant rien à envier aux morceaux tels que "Gosh" ou "All Under One Roof Raving". L’album est essentiellement instrumental, dans l’air du temps électro, et varie les plaisirs avec percussions, claquements de doigts et échantillons de voix doo-wop ou ska. Jamie XX réussi à nous faire voyager dans différentes atmosphères en proposant des morceaux hétéroclites mais cohérents. Bref, on ne remet pas en question son talent sans égal et encore moins son album In Colour à écouter sans modération.

Rendez-vous le 24 Février pour un live haut en couleurs au Zénith de Paris !

 

Publié par Alexandra Mitterrand le 22/01/2016 à 17h00

+ START HIT L'APPLICATION

+ VIDEO KILLED THE RADIO STAR