logo
Start HIT, la webradio de Kedge BS
Accueil
share

At Least We Have Fun: l'électro nostalgique de TWRR

Total Warr c'est Guillaume et Benjamin, deux français adulés outre-manche qui risquent de séduire leur pays natale avec leur nouvel album 'At Least We Have Fun'.

Repéré par les Inrock, The Fader ou encore le Sunday Times, TWRR tendent à devenir une promesse pour l'électro rock française. La pop des débuts a désormais laissé place à une électro mélancolique et facétieuse. C'est une histoire de câlins et de nostalgie, de rêve et de voyages. Chaque morceau de ce nouvel album est une surprise. Une surprise enrobée de sa mélancolie acidulée, au cœur froid et pourtant si sentimental. Album automnal par excellence, il sent la sève et le feu de bois, le vent des steppes qui vous glace le sang. C'est d'ailleurs le clip et les paroles de 'Water Frozen', pièce maîtresse de l'album, qui illustrent le mieux cette solitude planante. Les paysages gelés de Patagonie s'étendent à perte de vue, les multiples facettes musicales viennent se fendre sur les glaciers et les voix planantes sonnent comme une dernier espoir.

 

 

L'album s'articule autour de 11 morceaux mêlant l'éléctro mélancolico-vaporeuse de MGMT avec la joie/tristesse à la Griefjoy. C'est sur 'Far and High' qu'on appréhende l'atmosphère de l'album. Long et nostalgique, le temps s'étire, les tintements éthérés se dilatent et finissent par distiller un vent d'hiver qui vous pénètre. Si 'Always Around' brandit l'espérance, l'album se clôture sur 'Funeral', 8 minutes de marche funèbre joyeuse et passivement nostalgique, qui sonne comme un hommage au 'Wait' de M83.

'At Least We Have Fun' se lit comme un poème un soir d'octobre, noctambule et scintillant.

Publié par Coline Poidevin le 14/10/2016 à 15h15

+ START HIT L'APPLICATION

+ VIDEO KILLED THE RADIO STAR