logo
Start HIT, la webradio de Kedge BS
Accueil
share

Retour sur le festival I Love Techno de Montpellier

Après un an d’attente, I Love Techno est de retour pour sa 6ème édition au Parc des Expositions de Montpellier. L’immense festival electro-techno indoor a réussi, cette année encore, à réunir plus de 20 000 festivaliers dans une ambiance qui lui est si particulière. La line-up avait de quoi nous faire rêver, avec des artistes émergents affichés aux côtés des barons de la techno. On y était, et on vous raconte tout.

 

retour-sur-le-festival-i-love-techno-de-montpellier-1481740280.jpg 

 

A peine arrivés, nous découvrons l’immense Parc des Expositions, divisé pour l’occasion en 4 salles mythiques : la Blue Room, la Green Room, la 3M Purple Room et la Red Room. A chaque scène son ambiance, mais un public de festivaliers varié qui a eu de quoi trouver son bonheur !

Pour nous mettre dans l’ambiance, nous nous dirigeons vers la Green Room où nous retrouvons Worakls en plein mix : avec ses tonalités électro, le français enflamme la foule, déjà bien mise en jambe par le set de Petit Biscuit. Nous rentrons très vite dans l’ambiance pour une soirée pleine de promesses, 'Questions Réponses' résonnant encore dans nos oreilles.

 

retour-sur-le-festival-i-love-techno-de-montpellier-1481740383.jpg 

 

Une fois dans le bain, direction la Blue Room pour Comah qui arrive à nous emporter avec sa minimale et son titre 'Sparties', qui fait danser les festivaliers jusque dans les toilettes. Ensuite, pas de temps à perdre : direction la Red Room et son ambiance bouillante pour le set de Maceo Plex. Ses tracks mêlant savamment techno, house et funk, alliées aux jeux de lumières et autres mappings, nous transportent pour le reste de la soirée. Seul bémol : certains sons trop industriels à notre goût, mais qui nous préparaient déjà pour la fin de la soirée …

Sans transition, c’est Laurent Garnier qui reprend les rênes de la Red Room. Et quel set ! C’est avec 'Maestria' que le patron de la techno française enchaîne les tracks puissantes aux basses boostées au maximum. Une leçon à tirer de cette soirée : il faut au moins une fois dans sa vie assister à un set de Laurent Garnier.

Puis vient enfin le B2B tant attendu entre les deux allemands Ben Klock et Marcel Dettmann. Les basses n’en finissent plus de taper, le son est plus dur, plus rude mais pas moins déplaisant. Le set nous aura poussés dans nos derniers retranchements pour la soirée et nous partons, des étoiles pleins les yeux, des souvenirs plein la tête et des basses plein les oreilles.

Une line-up réfléchie et intelligemment construite, des artistes variés pour satisfaire tous les afficionados de musique électro, et une soirée qui a tenu ses promesses : c’est donc sans aucune hésitation que nous vous donnons rendez-vous le 16 décembre 2017 pour la prochaine édition de I Love Techno !

 

Ecrit par "La Team Techno".

Publié par Coline Poidevin le 14/12/2016 à 19h30

+ START HIT L'APPLICATION

+ VIDEO KILLED THE RADIO STAR